Bienvenue sur le site Internet de la Mairie de Landres

Historique

Landres

Dès le IXème siècle, des seigneurs occupaient le "Castellum ad Landria". C'est en 1247 que Herband de Briey échangea avec le Comte de Bar diverses seigneuries contre la terre de Landres qui devint ainsi le fief principal de la famille de Landres, branche de la famille de Briey.

Au XVIIe siècle, Landres passera par mariage à la famille de Hautoy, sera érigée en baronnie, puis achetée en 1714 par le Comte de Mercy, auquel elle appartiendra jusqu'à la Révolution.

Landres posséda jusqu'au XVIIe siècle trois Châteaux.
Le principal, au centre du village, à côté de l'église, servait de résidence et de haute cour de justice. Le deuxième, à l'Ouest, était bien fortifié, se trouvait sur la côte des Cités. Il s'agit certainement du château appelé HOLA ou HOLAQUE mais n'était qu'une grosse tour fortifiée. Le troisième, une tour ronde de guet commandait l'entrée Sud-Est du village.

  • Landres
  • Landres
  • Landres
  • Landres
  • Landres
  • Landres
  • Landres
  • Landres
  • Landres

Landres fut détruit plusieurs fois mais toujours reconstruit.

En 1647, le hameau de Mont fait déjà partie de Landres. Piennes est rattaché par le décret impérial du 19 octobre 1811, et ils forment la commune de Landres-Piennes-Mont. Mont s'en détacha en 1844 pour former Mont-Bonvillers.

L'exploitation des mines de fer va bouleverser les aspects économiques, humains et parfois physique de la région.
Celle de la mine de Landres commence en 1902. Dès lors, Piennes, situé entre trois mines, se développe de façon vertigineuse et obtient sa séparation par le décret du 11 juillet 1910.
Landres bénéficie de moindre façon de l'expansion minière car peu de cités sont construites sur son territoire, en comparaison des communes voisines.

Malgré la disparition des mines (celle de Landres cessa toute activité fin 1969), la commune a pu garder sa population grâce à la construction du lycée professionnel et des immeubles en face en 1966, puis la création d'une zone commerciale.

Téléchargez "Landres, Histoire d'un petit village du PAYS-HAUT",
ouvrage de Jean Costantini (attention, ce document est volumineux et son téléchargement prend quelques dizaines de minutes)
Conseillers

Etymologie de Landres

Le nom de Landres vient à l'origine germanique "Landeria villa, villa de Landria" et cependant, cette localité n'est de race ni de langue germanique. L'agglomération et le mode de culture indiquent nettement des origines celtiques. S'il n'y a pas eu migration, il y a eu infiltration d'éléments germaniques.

Par charte du mois de mars 1247, Hébrand de Briey échangea avec Thiébault comte de Rombas, ses terres de Rombas, d'Aidange et Fameck contre la place forte de Landres plus la seigneurie de Mont et celle de Piennes de laquelle dépendait l'avouerie de Spincourt.

Vieux Landres
AUTO-MOTO ECOLE TOP CONDUITE Bar Le Relais CARRIERES de LANDRES CENTRE DES FINANCES PUBLIQUES D AUDUN LE ROMAN Etablissements PREVOT EURL LAUR'ELEC GENDARMERIE Les Ateliers Beaufort Maison des FRONTALIERS Moutiers recyclage RELAIS ASSISTANTE MATERNELLE Renov+ SARL MASSIMINI Franck Sport 2000 STATION IMMO FRANCE